KaZeo
+
Shah-nissar
Follow me
Join now
23 Novembre 2014, St Clément
Rubriques
Publicité
  • Image
Me suivre sur...
Newsletter
Accueil » Mes coups de coeur ! » Adolphe (Benjamin Constant)
  Articles de cette rubrique :
 

Adolphe (Benjamin Constant)

 

Adolphe (Benjamin Constant)

Résumé:

Adolphe,  roman de Benjamin Constant, écrit en 1806 et publié en 1816, qui s’appuie sur des éléments autobiographiques, notamment les liaisons de l’auteur avec Charlotte de Hardenberg et Mme de Stael. Un jeune homme, Adolphe, séduit par vanité une femme de dix ans son aînée, Ellénore, qui s’éprend aussitôt de lui avec une passion telle qu’elle n’hésite pas à sacrifier sa famille et sa situation. Très vite, le couple se déchire, car Adolphe n’aime pas Ellénore et ne reste avec elle que par pitié et passivité. S’apercevant par une lettre qu’on lui transmet qu’Adolphe ne l’a jamais aimée et a toujours voulu rompre, Ellénore dépérit et meurt de désespoir sous les yeux impuissants d’Adolphe, désormais livré au remords.

 Dans un souci d’authenticité, le récit (un manuscrit du héros qu’on prétend retrouvé) est encadré par un « Avis de l’éditeur » en introduction, et par une « Lettre de l’éditeur » et une « Réponse » en conclusion, ces dernières offrant un jugement contradictoire sur l’attitude du héros, tour à tour égoïste et sensible. Cela reflète d’ailleurs bien la position du lecteur, partagé entre la description sèche d’une mise à mort involontaire et le besoin émouvant du personnage d’Adolphe d’énoncer sa vérité. Ce récit à la première personne, qui inaugure avec d’autres un genre nouveau, le roman d’analyse psychologique, reste assez classique dans sa forme, tendue vers la concision et la recherche d’une parole sobre et précise. Le classicisme de la forme au service d’un contenu aux accents déjà romantiques ne fait qu’amplifier le sentiment tragique de cette histoire cruelle.

Avis:

Personnellement, c'est un roman qui m'a bouleversé car il ressemblait vraiment à la situation de beaucoup de couples. Le personnage Adolphe ressemble tellement aux hommes que l'on peut parfois croiser: conquérant, manipulateur, vaniteux et instable. Il veut conquerir Ellénore par défi...Les hommes aiment justement conquérir, par plaisir, mais quand les femmes cedent, ils s'enfuient par peur de perdre leur indépendance et par peur des responsabilités. Ils ne pensent pas aux conséquences, c'est pour eux un simple jeu d'ego ! Mais pas pour les femmes, enfin souvent...

Ce roman m'a rendu un peu pessimiste sur la nature humaine.....mais ça fait beaucoup réflechir, donc ca vaut la peine de le lire!! En plus c'est un roman avec un très petit volume (maxi 100 pages ). "Adolphe"s'inscrit dans la lignée des oeuvres du courant romantique...et oui ma période préferée !!

 

 

Le vendredi 27 juin 2008 à 16h22 dans Mes coups de coeur !
Poster un commentaire
Pseudo :
Email (facultatif) :
Adresse site (facultatif) :
Votre message :
Voulez-vous suivre le fil de la discussion ?
alg

alg (Visiteur)
ce roman raconte peut ?e une histoire d'amour comme dans tous les autres livres mais le style de benjamin constant unique permet donc d'embellir cet amour entre les 2 amoureux et cette mani? po?que et l?re permet de ne pas se lasser du livre.
AVIS AUX AUX AMATEUR DE LIVRE :
ce livre convient tr?bien aux amateur de livre romantique et lyrique.
(commentaire d'une jeune fille de 15 ans, qui a dit que les jeunes ne savaient pas appr?er le romantisme)

Mardi 08 Décembre 2009 à 20:38